Les slams de Jiba : les déçus du bonheur

Publié le par Jiba

J'ai slammé ça l'autre jour "chez maman" :

R :
Je suis étudiant j'apprends la vie
Je prends la vie pas comme elle vient
Et quand j'aurai mon diplôme en main
J'aurai une femme des mômes je connaîtrai des gens bien

Ça fait bientôt dix ans que je suis en licence
De connaissance appliquée à la vie en France
On m'apprend à vouer un culte
A la culture du fric au monde des adultes
Dix ans dans le système universitaire
Il y a des jours où j'aime mais en fait c'est tout c'que j'sais faire
Aujourd'hui la vie nous grise ou nous met mal à l'aise
Mais personne ne la maîtrise même après une thèse

Je prends le métro ici pour aller à la fac
Je change porte d'Italie, je descends porte Nawak
Je prends le métro pour aller d'un point A à un point B
Je prends le RER pour aller d'une ligne A à une ligne B
La vie c'est comme le métro, on fait que suivre des lignes
Avec des numéros que le loto nous désigne
Y'a pas mille chemins à suivre dans la vie
Et les wagons sont plein dans la direction "choisis !"
Le métro comme le bus s'arrêtent Châtelet les Halles
La vie a aussi son terminus et des fois c'est pas plus mal

R

Le samedi, je donnerai des cours du soir
Si ça te dit, car ce s'ra juste pour te revoir
Pas besoin d'avoir été ton binôme
Pour savoir que toi tu n'auras jamais ton diplôme
Et ça sera dommage car je penserai à toi souvent
Pourtant ça me soulage car j'ai jamais pu te dire mes sentiments
Et en septembre un soir on se dira adieu
On se reverra plus tard mais quand on s'ra trop vieux

R

J'aurais mon diplôme car je sais pas faire de fautes
Dessus y'aura marqué Pacôme, parce que mon nom c'est Pacôme, Pacôme Lezautres
J'aurai une femme des mômes et une famille
Je regarderai le ciel que quand le soleil brille
On me dira "que vous êtes heureux !"
Et je répondrai que cela se peut
Mais qu'il est bien vrai que l'on se lasse de peu
Il suffit pas d'être heureux pour être heureux pour être heureux

On achètera un deux pièces avec télé couleur
On paiera en espèces on dira c'est ça le bonheur
On aura un enfant qui dort faudra l'lever dès sept heures
On dira qu'on avait tort que c'est ça le bonheur
Quand il s'ra parti départ pour visiter l'île des fleurs
Et on se dira plus tard que c'est ça le bonheur
Je me dirai plus tard que c'est sale, le bonheur !

R

Je terminerai ma vie en pension de retraite
On continuera à vouloir m'y faire faire la fête
Bienvenu parmi les déçus du bonheur
Ceux à qui la vie offrait tout de bon coeur
Ceux qui à leurs rêves ne pourront jamais mettre
Ni la moindre trève ni la moindre étiquette
Mais comment le bonheur pourrait être le nôtre
Alors que le vrai bonheur c'est le bonheur des autres ?

Publié dans Slams et chansons

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article